L’échappée Verte


Septembre 2020
Open Sites- Sporen

Ypres, Belgique
Cordes suspendues vertes et poids de levage - Dimensions = 8m de large et 10m de  longueur  maximale  


Les anciens remparts défensifs d'Ypres servent aujourd'hui de support à une nature qui y à repris ses droits.
Ces murs de pierre contiennent une végétation contrôlée qui ne demande qu'à s'en échapper, pour glisser le long  de la paroi et atteindre l'eau.
Comme de longues lianes qui pendent aux ruines d'une citadelle oubliée, ce sont des cordes vertes qui
représentent ici le végétal, en empruntant une métaphore liée au registre de l'évasion.
On peut alors y voir une nature évoluée qui prépare son évasion des remparts d'Ypres, ou bien un lien entre le
l'eau, le végétal et la pierre, comme si la nature invitait l'eau à grimper sur les contreforts de la ville.
Installation in situ conçue spécifiquement pour les remparts d'Ypres, L'échappée verte tend à créer un paysage hybride, entre naturel et construit, représentant le végétal à partir d'objets créés par l'homme.
Ces cordes marines vertes sont solidement attachées à deux planches de bois préalablement percées dans leur longueur tous les 10 cm, au niveau de la promenade haute. Les cordes passent dans les trous et forment un noeud, empêchant ainsi qu'elles s'en échappe, puis passent au dessus du muret pour tomber sur les remparts.